AFN

Environnement

HOTEL A INSECTES
imageimageimage 
    
HOTEL A INSECTES

Quel intérêt :

Vous êtes préoccupés par l’écologie et désireux de revenir à un mode de jardinage plus en accord avec la nature ? Pourquoi ne pas aider les insectes auxiliaires à s’installer confortablement dans votre jardin ? Ils vous aideront dans votre lutte contre les parasites de façon naturelle, évitant ainsi l’application de pesticides dangereux pour l’environnement. Une maison pour insectes, plus communément nommée hôtel à insectes est un abri en bois constitué de plusieurs compartiments distincts, remplis de matériaux naturels  (petites branches, bûches percées de petits trous, paille, briques, tiges de bambous …). Cet abri  favorisera la biodiversité locale en attirant des insectes bénéfiques pour le jardin. Ces « amis du jardinier »  permettront d’assurer une bonne pollinisation et une lutte efficace contre les parasites. Vous pouvez construire vous-même avec les matériaux locaux naturels dont vous disposez dans votre région.


Veuillez à remplir votre maison de façon logique : les matériaux les plus lourds en bas, les plus légers dans la partie haute. Ainsi sur la planche du bas, on proposera des briques et des bûches percées aux pollinisateurs comme  les carabes (sortes de scarabées), ou autres petites abeilles et guêpes solitaires.

Un pot en argile retourné et rempli de paille attirera à coup sûr le perce-oreille très efficace contre les pucerons. L’étage au dessus pourra abriter des planchettes très rapprochées qui accueilleront les coccinelles. Les tiges creuses du rosier ou des sureaux ficelés entres-elles et contenues dans un compartiment serviront d’abri aux syrphes et aux hyménoptères qui ont un double intérêt pour le jardinier : leurs larves se nourrissent de pucerons et les adultes assurent la pollinisation.


Au sommet de la maison on trouvera de la paille qui pourra accueillir les chrysopes, dont les larves se nourrissent de nombreux parasites tels que les thrips, les cochenilles farineuse ou les aleurodes. Un autre compartiment sera consacré aux légères tiges de bambous qui abriteront les osmies pollinisatrices des arbres fruitiers.

Ainsi installée, votre maison est prête à accueillir une faune utile à votre jardin et à sensibiliser vos enfants aux interactions de la nature ! Utilité, pédagogie  et écologie réunies pour le bonheur de tous

 

LE TRI SELECTIF
image

S’aider des bouchons pour trier

Les emballages plastiques qui sont à déposer dans le bac jaune sont ceux qui ont un bouchon : bouteilles et flacons même si vous gardez les bouchons pour les associations.

Pensez également à y mettre les flacons de produits d’hygiène (shampoing, gel douche...), les produits d’entretien (liquide vaisselle, lessive...), les bouteilles d'huile alimentaire et les boites de conserve.


Ne pas laver les emballages avant de les trier

Bien les vider suffit amplement. L’essentiel est que les contenus des emballages ne salissent pas les autres emballages.

Laisser les bouchons sur les bouteilles en plastique

Les bouteilles en plastique peuvent être jetées avec leurs bouchons. Ce n’est plus nécessaire de séparer les bouchons avant de déposer vos bouteilles dans les bacs.

 

Ne pas emboîter les emballages

Il ne faut pas emboîter les emballages les uns dans les autres. Pour permettre un tri plus rapide et une meilleure valorisation, les déchets doivent être jetés séparément.

 

Les bouteilles en verre

Avant d’être jetés, videz complètement vos bouteilles, flacons, récipients, enlevez le bouchon, ne les lavez pas, c’est même déconseillé, car vous gaspillez alors de l’eau.

Les bouts de vitres, de miroirs cassés et les ampoules ne doivent pas être collectés dans ces conteneurs ou bacs.

 

les papiers et cartons

Les cartons d’emballage, journaux, magazines, papiers d’écriture… Déposez les dans le conteneur prévu à cet effet,

Si le carton ou le papier est sali ou souillé : je le jette avec mes ordures ménagères Les gros emballages cartons sont à déposer en déchèterie. Pensez à enlever les agrafes.

 
les boîtes de conserve, les aérosols…

Le métal est un matériau recyclable : aérosols, bidons, barquettes d’aluminium, boîtes de conserve et canettes, déposez les dans le bon conteneur.

Les boîtes de conserve doivent être vidées mais non lavées.


les films plastiques

Ils ne font pas partie des produits recyclables. Il convient de les jeter dans la poubelle d’ordure ménagère. (Sacs plastiques et films plastiques enveloppant les revues) tout comme les barquettes plastiques et polystyrène ne doivent pas être jetés dans le conteur de tri sélectif.

 

les briques alimentaires

Les modalités de tri sont différentes d’une collectivité à une autre : sur certains territoires, elles doivent être déposées dans le bac jaune, sur d’autres dans le bac bleu.

 

déchets de jardins, déchets de cuisine

Un tiers de la poubelle des mayennais est composé de déchets putrescibles, qui regroupent :

Les déchets de jardins : pelouse, branches, …

Les déchets de cuisine : épluchures de légumes.

Les déchets de jardin peuvent être emmenés en déchèterie, ou mieux, compostés directement au fonds du jardin.

Les déchets de cuisine peuvent être compostés au fonds du jardin, avec les déchets de jardin.


Déchets d’équipement électrique électronique

Votre revendeur se chargera de sa collecte ! Hors d’usage comme de l’électro-ménager, un ordinateur, un sèche-cheveux … doivent être repris par les revendeurs dans le cadre d’un nouvel achat : vous achetez un nouveau réfrigérateur, rapportez l’ancien, votre revendeur se chargera de sa collecte.

Vous pouvez aussi apporter vos équipements électriques hors d’usage à la déchèterie. (Lien vers : votre territoire)

 

Piles usagées et médicaments : retour à l’envoyeur !

Les piles usagées ne doivent surtout pas être déposées dans votre poubelle traditionnelle ou dans les conteneurs. Elles doivent être rapportées aux magasins qui les vendent ou déposées en déchèterie. Les médicaments doivent également être retournés au pharmacie.

 

Cartouches d’imprimante

Elles doivent être apportées en déchèterie, mais certaines maisons de presse se chargent également de les collecter et de les recharger.


Lampes

Les ampoules halogènes ou à filament peuvent être jetés dans vos poubelles avec les autres ordures ménagères. Les autres lampes, dont les tubes fluorescents, les lampes à basse consommation doivent être collectées spécifiquement en déchèterie.